Accueil Afrique TOGO-RECOMMANDATIONS: La C14 prend acte mais observe des insuffisances

TOGO-RECOMMANDATIONS: La C14 prend acte mais observe des insuffisances

506
0
PARTAGER

La Coalition des  14 partis de l’opposition (C14), dans un communiqué rendu publique et signé de sa coordinatrice Brigitte Kafui Adjamagbo-Jonhson, prend acte des recommandations de la CEDEAO, mais remarque des insuffisances.

La Coalition relève comme insuffisance, « l’absence de l’évocation d’un gouvernement de transition chargé de conduire les réformes institutionnelles et électorales et de la question sécuritaire ».

De plus, cette coalition, s’indigne que les Chefs d’Etat de la CEDEAO n’aient pas jugé opportun d’examiner le cœur du problème togolais, qui est, l’obstination du chef de l’Etat togolais, Faure GNASSINGBE à se porter candidat pour un quatrième mandat en 2020.

La Coalition relève par ailleurs, dans les recommandations de la CEDEAO, « la fixation d’une date irréaliste pour les élections législatives, dont le mode de scrutin n’a pas été précisé » tout en déplorant « des imprécisions quant au retour à la Constitution de 1992 dans sa version originelle, à l’organisation et au déroulement d’élections transparentes et crédibles dans un pays qui ne connaît que la fraude et la violence électorales ».

Au-delà de ces insatisfactions que relève la C14 en rapport avec ces revendications, accueille avec intérêt la poursuite du dialogue prévu dans les recommandations et dit compter sur Alpha Condé et Nana Akufo-Addo pour une meilleure prise en compte des « attentes légitimes des populations togolaises ».

Plus tôt, mercredi le pouvoir avait accueilli avec satisfecit les recommandations de la CEDEAO et manifesté sa volonté à veiller à leurs applications de façon consensuelle avec l’opposition. (ELA/2018)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here