Accueil A la une Assassinat du jeune AGBENDE-KPESSOU Hega Mohamed, les parents toujours inconsolables et s’insurgent...

Assassinat du jeune AGBENDE-KPESSOU Hega Mohamed, les parents toujours inconsolables et s’insurgent contre le communiqué officiel

379
0
PARTAGER

(ASPAMNEWS) – Les parents du jeune AGBENDE-KPESSOU Hega Mohamed, tué en plein midi le 21 mai dernier à Lomé par un agent des forces de l’ordre sont inconsolables. Le visage serré et les orbites mouillés de larmes qu’il s’efforce de contenir, l’oncle du jeune abattu, rencontré dimanche à son domicile à Sokodé, rejette catégoriquement la version officielle du gouvernement à propos du décès de leur fils.

Au quartier Barrière à Sokodé où vivent les parents du jeune Mohamed, la vie reprend difficilement. De père du défunt en passant par les oncles, les tantes, nièces et connaissances, on continue de s’interroger sur ce qui s’est réellement passé pour que leur fils débrouillard soit abattu à bout portant.

« on n’était pas sur les lieux mais à comparer à ce qui est dit par les témoins oculaires, sur les réseaux sociaux et le communiqué du gouvernement, je vous assure que le gouvernement ment. En plus mon neveu n’est pas du genre violent comme ils veulent nous le faire croire » a laissé entendre l’oncle du défunt.

Interrogé sur la date probable de l’enterrement, le père a confié qu’une délégation de la famille est allée à Lomé à la demande du gouvernement pour rencontrer le président de la CENI M. AYASSOR Tchambakou qui s’avère être aussi membre de la famille éplorée, mais représentant ici le gouvernement. Et c’est au retour des émissaires que tout sera défini.

Une dernière interrogations sur une quelconque action des autorités qui pouvait soulager son amertume, après l’enterrement, M. AGBENDE-KPESSOU Adji, le père a estimé que son fils s’il était vivant devrait assumer son devoir, du coup ce devoir revient au gouvernement. « Il s’agit donc d’assurer l’éducation des deux enfants du défunt jusqu’à leur insertion professionnelle, prévoir mensuellement une aide financière à la femme et enfin penser à eux les parents », a-t-il indiqué.

Rappelons que le jeune Mohamed, de son vrai nom AGBENDE-KPESSOU Hega, a été froidement abattu dans la journée du jeudi 21 mai 2020 par un policier dans le quartier AVEDJI au carrefour SUN CITY lors d’une altercation.(HEA/2020)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here