Accueil A la une TOGO: L’EPP Agou-Avedze dans un état piteux, le toit soufflé par le...

TOGO: L’EPP Agou-Avedze dans un état piteux, le toit soufflé par le vent

797
0
PARTAGER

(ASPAMNEWS)- Les élèves de l’école primaire publique d’Agou Avedze, dans la préfecture d’Agou, étudient dans des conditions difficiles. Les bâtiments de cet établissement scolaire, construits depuis plusieurs décennies, sont dans un état de dégradation avancée. Ajouter à cela, il manque de tout. Pas de bancs suffisants pour les élèves. Bref, tout ce qui est didactique manque. Le pire, c’est que les dernières précipitations ont soufflé le toit des bâtiments de l’école. Les élèves sont chaque fois mouillés et le directeur de l’école est obligé des fois, de renvoyer les élèves à la maison.

 Une fois sur la cour de l’école, on aperçoit de loin les portes des bâtiments largement ouvertes, y compris les fenêtres. On voit aussi en haut des deux bâtiments de l’école, des espaces béants sous forme de « larges trous ». C’est une fois qu’on s’approche des bâtiments, qu’on constate avec amertume que ces « larges trous », sont plutôt les effets du vent qui a soufflé presque tout le toit des bâtiments.

Juste à l’entrée de la porte principale, se dresse, devant nous, une direction qui n’existe que de nom. Le toit, l’armoire, la peinture, les murs, les deux chaises (une pour le directeur et l’autre pour le visiteur)… de ladite bâtisse, qui fait office de direction générale, sont tous dans un état piteux. La cour de l’école est pourtant propre, enfin pas trop sale en cette période de pluie d’anomalie climatique, excepté les feuilles d’arbres qui y tombent.

Mais, derrière cette propreté de façade, se cache une situation invivable, à la limite. Pour se rendre compte du délabrement de l’école primaire publique d’Agou Avedze, il suffit de parcourir les salles de classe pour comprendre réellement l’état avancée du délabrement des bâtiments et du toit.

Une fois à l’intérieur des salles, les tables-bancs sont complètement mités ou le sont à moitié, ou tiennent de manière bancale sur trois pieds. La terrasse, les tableaux, les fenêtres, les portes, le sol cimenté… sont tous complètements délabrés. C’est le cas dans les classes qui abritent le CP et le CM,… Ce qui s’explique peut-être par son ancienneté.

« Ce que nous voyons ici, c’est tout sauf une école. En tout cas, moi, je ne peux pas la considérer comme telle. Je n’ai jamais vu un endroit aussi délabré », déplore un habitant de la localité. Un des enseignants d’ajouter qu’ils travaillent dans des conditions difficiles et que les élèves aussi, avec ces conditions, ne suivent pas bien les cours. « On manque de tout. Vous le constater également. Et de surcroît, le toit est soufflé. C’est vraiment difficile pour nous », déplore-t-il.

Nos appels pour avoir l’avis du directeur préfectoral de l’éducation dans la préfecture d’Agou sur l’état de l’école primaire d’Agou Avedze sont restés sans suite.  Pourtant, l’école d’Agou Avedze, affiche de bons résultats au CEPD et en fin d’année. Les ressortissants du canton d’Agou-Yiboè, vu l’état piteux dans lequel se trouve l’école, ont lancé un S.O.S pour soutenir l’école et arranger les toits soufflés par le vent. Mais l’appui des autorités, sera aussi de taille pour la seule école primaire publique de plus de 6 villages du canton d’Agou-Yiboè. (NKA/2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here