Accueil A la une RDC: Enfin un fort gouvernement de coalition de 65 ministres

RDC: Enfin un fort gouvernement de coalition de 65 ministres

492
0
PARTAGER

(ASPAMNEWS)- Le futur gouvernement de coalition de la République démocratique du Congo a été dévoilé dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 août, sept mois après l’investiture du nouveau chef de l’État Félix Tshisekedi le 24 janvier 2019. L’exécutif devait comprendre 66 membres, dont 42 issus des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), la coalition des pro-Kabila, et 23 de Cap pour le changement (Cap), du président Tshisekedi.

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Sylvestre Ilunga, a rendu public ce lundi son Gouvernement. Forte de 65 ministres et mise en place sept mois après l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, cette équipe est constituée de 42 ministres, issus du Front commun du changement (FCC, pro-Kabila) et de 23 ministres venant du Cap pour le changement (Cap) du Chef de l’Etat.

Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l’Etat, a enfin signé l’ordonnance. Donc aujourd’hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail », a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

Il s’agit d’un gouvernement de coalition entre les forces politiques de Félix Tshisekedi, proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, et de son prédécesseur, Joseph Kabila, qui a gardé la majorité au Parlement, et dans les 26 provinces du pays.

Sur la base d’un accord conclu entre les deux parties, l’exécutif devait comprendre 66 membres, dont 42 issus des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), la coalition des pro-Kabila, et 23 de Cap pour le changement (Cap), du président Tshisekedi.

« Une première cohabitation »

« Il s’agit d’une expérience de cohabitation qui est la première dans notre pays », a souligné le Premier ministre, lui-même un économiste qui a la confiance de Joseph Kabila.

Les discussions entre les deux forces politiques ont « pris du temps », car il fallait « vider tout ce qui pouvait entraver le fonctionnement du gouvernement », a poursuivi M. Ilunga, selon qui « le changement commence maintenant ».

Le gouvernement comprend cinq vice-Premier ministre, dont deux issus du FCC de Joseph Kabila : Célestin Tunda (Justice) et une femme, Elysée Munembwe (Plan). Les Finances et la Défense reviennent aussi à des proches de l’ancien président de la République.

Un proche du chef de l’Etat, Gilbert Kankonde, issu du parti d’opposition d’UDPS, reçoit, lui, le portefeuille de l’Intérieur.

Une femme cheffe de la diplomatie

Le gouvernement comprend « 83% d’hommes et 17% de femmes. Ce pourcentage est encore faible, mais il faut le pondérer par l’importance des portefeuilles qui ont été attribués aux femmes », a détaillé le Premier ministre.

« Ainsi nous avons une dame vice-Premier ministre, ministre du Plan et une dame ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères », a-t-il précisé. Deux autres femmes sont ministres d’Etat.

Une femme, Marie Tumba Nzeza, qui est membre de l’UDPS de Félix Tshisekedi, a été désignée cheffe de la diplomatie congolaise. Deux autres femmes sont ministre d’Etat: Béatrice Lomeya (Genre) et Nene Nkulu (Emploi).

Au total 76,9% des ministres n’ont jamais été membres du gouvernement auparavant, a-t-il précisé, « ce qui est une innovation importante ».

Les 26 provinces de la RDC « ont toutes été servies » au sein du gouvernement, a détaillé le Premier ministre, qui a aussi nommé une ministre déléguée aux personnes handicapées.

Depuis juillet 2019, c’est un proche de Kabila, Alexis Thambwe Mwamba, qui préside le Sénat. Avec ce poste, il était devenu le deuxième homme fort du pays après son président, Félix Tsishekedi.

Le futur gouvernement de la RDC en chiffres

66 : nombre de membres qui devraient composer que le futur gouvernement

42 : sur ces 66 personnes, 42 sont issues des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), la coalition des pro-Kabila.

23 : sur ces 66 personnes, 42 proviennent de Cap pour le changement (Cap), du président Tshisekedi.

17% : pourcentage de femmes dans le futur gouvernement.

Voici la liste du Gouvernement:

 – Vice-Premiers ministres 

Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières : M. Gilbert Kankonde Malamba

Vice-Premier ministe, ministre de la Justice et garde des Sceaux : M. Célestin Tunda Ya Kasende

Vice-Premier ministre, ministre du Budget : M. Jean Baudouin Mayo Manbeke

Vice-Premier ministre, ministre du Plan : Mme Élysée Munembwe Tamukumwe

Vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et Travaux publics : M. Willy Ngoopos Sunzhel

– Ministres d’État 

Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères : Mme Marie Tumba Nzeza

Ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie : M. Pépin Guillaume Manjolo Buakila

Ministre d’État, ministre des Hydrocarbures : M. Rubens Mikindo Muhima

Ministre d’État, ministre de la Décentralisation et Réformes institutionnelles : M. Azarias Ruberwa Manywa

Ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et de l’Électricité : M. Eustache Muhanzi Mubembe

Ministre d’État, ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale : Mme Nene Nkulu Ilunga

Ministre d’État, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique M. Willy Bakonga Wilima

Ministre d’État, ministre du Genre, Famille et Enfant : Mme Béatrice Lomeya Atilite

Ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et Habitat : M. Pius Muabilu Mbayu Mukala

Ministre d’État, ministre de la Communication et Médias : M. David Jolino Diwanpovesa Makelele ma-Muzingi

Ministre d’Etat, ministre de la Santé : M. Eteni Longondo

– Ministres 

Ministre de la Défense et des Anciens combattants : M. Aimé Ngoy Mukena

Ministre de Fonction publique : Mme Yollande Ebongo Bosongo

Ministre des Finances : M. José Sele Yalaghuli

Ministre de l’Économie nationale : Mme Acacia Bandubola Mbongo

Ministre du Portefeuille : M. Clément Kuete Nymi Bemuna

Ministre du Commerce extérieur : M. Jean Lucien Bussa Tongba

Ministre des Mines : M. Willy Kitobo Samsoni

Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication : M. Augustin Kibassa Maliba

Ministre des Droits humains : M. André Lite Asebea

Ministre des Relations avec le Parlement : M. Déogratias Nkusu Kunzi Bikawa

Ministre de l’Environnement et Développement durable : M. Claude Nyamugabo Bazibuhe

Ministre des Transports et Voies de communications : M. Didier Mazengu Mukanzu

Ministre de l’Agriculture : M. Jean Joseph Kasonga Mukuta

Ministre de la Pêche et Élevage : M. Jonathan Bialosuka Wata

Ministre du Développement rural : M. Guy Mikulu Pombo

Ministre des Affaires sociales : Mme Rose Boyata Monkaju

Ministre des Actions humanitaires et Solidarité nationale : M. Steve Mbikaki Mabuluki. (ASP/2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here