Accueil A la une NIGER-TERRORISME: 4 soldats tués par l’explosion d’un engin

NIGER-TERRORISME: 4 soldats tués par l’explosion d’un engin

337
0
PARTAGER
A photo taken on May 25, 2015 shows Nigerien soldiers patroling on a road between Diffa and Bosso. About 50,000 people have fled a town in Niger's troubled southeast after deadly attacks by Boko Haram insurgents, the United Nations said on June 7, 2016. The attacks began Friday against a military post in Bosso in Niger's Diffa region, killing 26 soldiers including two from neighbouring Nigeria. / AFP / ISSOUF SANOGO

(ASPAMNEWS)- Quatre militaires nigériens ont été tués en roulant avec leur véhicule sur un engin explosif près de Bosso, une ville du sud-est du Niger, cible régulière des raids du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont indiqué mardi des sources sécuritaires.

“Quatre de nos soldats sont effectivement morts quand leur véhicule a sauté sur un engin explosif entre les localités de Toummour et Bosso”, dans la région de Diffa, proche du Nigeria, a précisé une source sécuritaire locale.

Les quatre soldats tués appartenaient à la Force multinationale mixte (Niger, Nigeria, Tchad et Cameroun) qui opère depuis 2015 dans le bassin du Lac Tchad contre Boko Haram.

La région de Diffa est depuis 2015 le théâtre d’attaques de Boko Haram, dont des combattants se sont également retranchés dans le lit du lac Tchad.

Le 2 août, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a regretté qu’“en dépit des opérations” militaires, “Boko Haram malheureusement fasse preuve d’une résilience” que “nos forces doivent briser coûte que coûte”.

La semaine passée lors d’une réunion à Niamey, des responsables militaires des quatre pays riverains du Lac Tchad et de leurs alliés occidentaux ont décidé de mieux coordonner les renseignements pour lutter plus efficacement contre Boko Haram. (AFP/2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here