Accueil A la une TOGO: Mandat de 7 ans, l’ANC invite la population à une grande...

TOGO: Mandat de 7 ans, l’ANC invite la population à une grande mobilisation

210
0
PARTAGER

(ASPAMNEWS)- La proposition des députés UNIR du mandat présidentiel de 7 ans renouvelable est mal perçue, tant par les partis politiques de l’opposition que par la population. L’Alliance nationale pour le changement (ANC) pense que c’est une imposture et agite déjà la menace du peuple.

Selon Eric Dupuy, Secrétaire chargé à la Communication à l’ANC, il n’y a que le retour à la Constitution de 1992, avec la phrase « en aucun cas nul ne peut faire plus de 2 mandats » qui puisse être accepté par le peuple togolais. Il demande déjà aux Togolais de se préparer pour la « grande mobilisation » pour arrêter l’« imposture » du régime.

« Le régime ne respecte pas le peuple togolais qui se bat depuis des années pour la limitation des mandats à 5 ans renouvelables une seule fois. Cette limitation permettra à Faure Gnassingbé, avec l’espoir que le Togolais reste toujours docile et asservi à ce régime, qu’il puisse faire 34 ans après les 38 ans de son père. Cela est choquant, c’est une insulte pour notre intelligence », a indiqué Eric Dupuy.

A l’en croire, ce n’est pas parce qu’on est fils d’un chef d’Etat qu’on a tous les droits sur le peuple. Faure Gnassingbé n’est donc pas supérieur aux autres Togolais. Eric Dupuy demande au régime de revenir à la raison, en acceptant les réformes politiques telles que le peuple togolais les veut.

A ceux qui pensent que cette situation se présente aujourd’hui, parce que l’opposition, notamment la Coalition des 14 a boycotté les élections législatives du 20 décembre dernier, le bras droit de Jean-Pierre Fabre répond : « Ce problème ne pouvait pas se résoudre à l’Assemblée nationale et qu’il fallait plutôt un consensus soit pris au niveau de la classe politique. Malheureusement, nous sommes en face de gens qui ne connaissent que la force. Il est temps que le peuple togolais prenne ses responsabilités. Ces annonces doivent déjà mobiliser les populations sur toute l’étendue du territoire national ».

Il ne faut pas, a-t-il dit, permettre à Faure Gnassingbé de faire un mandat de plus à la tête du pays. (ICL/2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here