Accueil A la une TOGO: Les acteurs chargés des enquêtes judiciaires outillés sur les techniques de...

TOGO: Les acteurs chargés des enquêtes judiciaires outillés sur les techniques de poursuites pénales en matière de LBC/FT

357
0
PARTAGER

(ASPAMNEWS)- Une trentaine d’acteurs issus des agences chargées des enquêtes et poursuite pénales s’approprient depuis ce lundi à Lomé, les  thématiques de la Lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme au Togo (LBC/FT).

Cette formation qui est la troisième et dernière du genre après celle basique et intermédiaire s’inscrit dans le cadre d’un mémorandum d’attente signé entre le Centre de Formation Professionnelle de Justice (CFPJ).

Le groupe inter gouvernement d’action contre le blanchiment d’argent (GIABA) porteur du projet SAMWA, a  pour objectif de contribuer à la lutte contre le branchement de capitaux par le renforcement des capacités des autorités pertinentes des Etats d’Afrique de l’Ouest, a constaté un reporteur de l’Agence de presse Aspamnews.

Elle est organisée par le CFPJ en collaboration avec le la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF) avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne.

Selon la Directrice Générale du CFPJ Mme SOKOUDE Suzanne, le blanchissement de capitaux , le financement du terrorisme sont des infractions graves qui portent atteintes au développement &économique et social des individus et des Etats et pour faire face à ces crimes , une réponses mondiales, régionale et nationale coordonnées est indispensable.

« Nous voulons que cette formation soit le couronnement de la lutte contre ces infractions afin qu’il est des poursuites, des condamnations et surtout la saisie des avoirs ; ce qui est plus important c’est d’agir là où ça fait mal, il faut tout faire pour savoir la ou les avoirs  des trafiquants sont stockés et les saisir au profit de l’état », a-t-elle laissé entendre.

Il sera question pour les participants au cours de ces cinq jours de travaux d’être outillés entre autre sur les stratégies de lutte contre les organisations criminelles, l’évaluation des risques bc/ft au niveau national, l’enquête criminelle en milieu comptable, l’enquête dans les systèmes de transferts de fonds, la problématique des nouveaux moyens de payements, l’analyse stratégique des enquêtes pénales de bc/ft.

Au sortir de cette formation les participants seront capable d’accroitre leur l’efficacité en matière de condamnations, de saisies et de confiscations des avoirs criminels et terroristes de façon à avoir un impact significatif sur la réduction de la criminalité au Togo.

Démarré ce lundi 11 février, cette 3ème  et dernière sessions de formation des fonctionnaires des agences d’application de la loi en charge du renseignement et des investigations judiciaires, des responsables des enquêtes douaniers et des formateurs de leurs écoles de formation, des magistrats du ministère public, magistrats du siège, et formateurs de leurs centre de formation prendra fin le vendredi 15 février prochain. (SEL/2019)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here